Comment mieux étudier: 10 conseils simples pour quiconque apprend

L'apprentissage est une expérience inestimable que tout le monde devrait vivre. Qu'il s'agisse d'études scolaires, universitaires ou postuniversitaires, de nouvelles découvertes nous attendent partout.

Cependant, cette expérience n'est pas toujours agréable. Après tout, tout processus éducatif implique que vous devrez démontrer à la fin vos connaissances. Et cela signifie une chose aussi désagréable que les examens.

Mais que faire si, malgré vos efforts, la connaissance est difficile à obtenir? Que faire s'il vole dans une oreille et vole de l'autre sans laisser aucune information précieuse et utile dans le fond?

En fait, tout n'est pas si effrayant. Il existe de nombreuses façons d'améliorer votre efficacité d'apprentissage. Voici 10 conseils simples mais très utiles pour vous aider à mieux apprendre.

Conseils pour l'organisation correcte du processus éducatif

Premier conseil: retirez de la vue tout ce qui distrait votre attention

Savez-vous pourquoi les billards professionnels ou les golfeurs exigent le silence du public? Parce qu'il est presque impossible de se concentrer quand tout autour, y compris le bruit, distrait votre attention!

La préparation aux examens, comme tout autre processus éducatif, n'est pas différente de jouer au billard - s'il y a des distractions (télévision, guitare accrochée au mur, console de jeux - en bref, tout ce qui entre dans votre champ de vision), alors vous êtes presque certainement sera distrait.

Ainsi, le point clé pour ceux qui sont souvent distraits est de créer un environnement aussi propice à l'apprentissage que possible. Si pour cela vous devez déplacer la table à un autre endroit, déplacez-la! N'avez-vous pas la force de résister à la tentation d'un téléviseur à côté de vous? Couvrez-le avec quelque chose ou déplacez-le!

Peut-être, pour cela, quelqu'un devra-t-il passer commande sur son bureau, en adoptant une approche minimaliste comme base. Parfois, l'attention est distraite non seulement par le téléphone à proximité, mais aussi par le livre qui s'est avéré accidentellement hors sujet.

Vous pouvez être impressionné par un cadre différent - lorsque votre bureau est jonché de papiers, de livres ... Et il n'est pas du tout nécessaire que vous ayez besoin de silence - certaines personnes travaillent parfaitement sur la musique, par exemple classique. La clé du succès est d'être à l'aise!

Deuxième conseil: soyez prudent lorsque vous choisissez un lieu pour étudier

À peu près la même chose devrait être l'approche pour choisir un lieu pour les cours. Il est clair que les étudiants vivant dans une auberge de jeunesse ont peu de choix. Mais si vous avez personnellement la possibilité de choisir, par exemple, la chambre à coucher est loin d'être le meilleur endroit pour vous asseoir devant des livres.

En général, étant donné la myriade de distractions, dont certaines ont été énumérées ci-dessus, même votre maison n'est pas toujours le bon endroit pour une étude productive. Et si vous êtes constamment distrait par vos animaux de compagnie ...

Le lieu d'étude le plus évident pour conseiller est, bien sûr, la bibliothèque. Cependant, c'est loin d'être toujours calme là-bas (surtout à la veille des examens). Il s'avère que trouver un endroit confortable pour étudier n'est pas une tâche facile!

En fait, il vous suffit de considérer toutes les options. Si le temps le permet, vous pouvez sortir dans le parc, trouver un banc autoportant, loin des enfants bruyants, où personne ne vous dérangera pour ronger le granit de la science. Ou vous pouvez, en option, vous rendre dans un café calme.

On sait qu'un bourdonnement silencieux, recueilli à partir de diverses voix (appelons-le «bourdonnement de classe»), est capable de stimuler les élèves à étudier. C'est le genre de bourdonnement que l'on peut entendre dans un café. Ce n'est peut-être pas la meilleure option pour vous. Eh bien, cherchez le vôtre, mais n'oubliez pas que l'étude et le lit sont incompatibles.

Troisième conseil: sélectionnez le matériau dans lequel vous "faites flotter"

Ce n'est pas pour rien qu'ils disent que de session en session, les étudiants vivent heureux. Le plaisir se termine et le moment le plus stressant pour la grande majorité des étudiants arrive - le moment de tester les connaissances, c'est-à-dire le moment de passer les examens.

C'est pendant ces périodes que de nombreux étudiants ressentent la pression du temps. En règle générale, cela se traduit par le fait qu'absolument toutes les questions ne peuvent pas être préparées pour l'examen. Cependant, tous les étudiants n'utilisent pas leur temps avant la session de manière rationnelle.

En fait, il y a un secret qui, même dans les derniers jours avant la session, vous permettra de vous préparer plus efficacement à l'examen. Le fait est qu'avec une grande quantité de matériel, de nombreux étudiants ont à peine le temps de le lire plusieurs fois.

Cela ne suffit pas, surtout lorsqu'il s'agit de moments difficiles. Il est recommandé de rédiger sur papier un résumé du contenu de chaque ticket avant de relire. Le contenu de certaines questions devrait peut-être être décomposé en parties et résumer également son contenu.

Lors de la relecture, vous ne devez pas vous concentrer sur le matériel que vous connaissez très bien. Faites attention aux points sur lesquels vous ne pouviez pas résumer l'idée sur papier et passez plus de temps à répéter ces points.

Conseil n ° 4: apprenez à planifier

La planification est quelque chose que les enseignants nous disent tout le temps, mais qui est rarement enseigné. Et pourquoi devraient-ils - après tout, ils essaient eux-mêmes de suivre strictement le programme, qui, en fait, n'inclut pas la nécessité de nous apprendre à apprendre!

C'est pourquoi vous devez apprendre à planifier par vous-même - c'est une compétence essentielle qui vous sera utile non seulement dans les études ultérieures, mais aussi dans n'importe quel emploi et uniquement dans votre vie quotidienne.

En reportant délibérément les choses les plus difficiles à plus tard, vous êtes vous-même bien conscient que vous perdez votre temps de manière irrationnelle. Commencez par faire une liste complète de tâches pour votre programme pendant une semaine.

Cette activité simple, qui peut ne pas sembler particulièrement utile (à première vue), vous aidera, en fait, à débarrasser votre tête des déchets inutiles sous la forme d'une liste de choses à faire. De plus, vous pourrez évaluer visuellement l'ensemble du volume de travail. N'oubliez pas d'inclure les dates d'échéance!

Ensuite, il convient de souligner les tâches et les tâches les plus difficiles et les plus chronophages. Lorsque vous faites cela, dispersez vos soucis quotidiens chaque jour de la semaine, en tenant compte de votre charge de travail ce jour-là.

Astuce 5: étudiez en groupe avec d'autres élèves

Le travail de groupe est une pratique très enrichissante et productive pour tout étudiant. Bien sûr, l'efficacité peut parfois dépendre de ce sur quoi vous travaillez. Peut-être que si vous étudiez le développement de la peinture à la Renaissance, vous avez besoin d'une bouteille de vin et d'un peu d'intimité.

Cependant, si votre domaine d'étude est les sciences appliquées (par exemple, la médecine, les mathématiques, la construction), étudier le matériel en groupe, résoudre des problèmes et trouver ensemble les bonnes réponses peut être très efficace.

Cette efficacité est due au fait que le processus de contrôle du matériau devient plus dynamique et attractif. Il est possible de poser des questions, de discuter des moments difficiles en équipe et de formuler des réponses plus correctement.

Bien sûr, vous êtes techniquement capable de faire le travail devant vous vous-même. Cependant, dans ce cas, la probabilité augmente de ne pas faire attention à vos points faibles, de ne pas ressentir les moments dans lesquels vous nagez.

Il y a aussi un point négatif tel que la monotonie du processus d'étude indépendante du matériau. Si vous voulez éviter cela, les cours en groupe sont la solution. Changez le format de l'étude et, peut-être, vous deviendrez meilleur dans la mémorisation du matériel.

Sixième conseil: prenez des pauses régulières

Un travail minutieux sur le matériau donne des résultats évidents. Cependant, la proximité des examens au milieu d'un certain nombre de problèmes actuels met la pression sur les étudiants, obligeant beaucoup d'entre eux à se clôturer littéralement du monde extérieur avec un rideau de fer.

Certains évoquent cette période avec un fanatisme excessif - ils ferment plusieurs jours dans leur chambre, prenant de courtes pauses juste pour faire une sieste, aller aux toilettes ou aller à la cuisine pour un sandwich. D'autres refusent complètement de dormir.

C'est la mauvaise tactique! Des pauses régulières sont nécessaires. Après tout, ce n'est pas sans raison que de nombreuses études ont été menées, qui ont prouvé que si vous laissez régulièrement votre cerveau se reposer, l'efficacité d'assimilation du matériau augmentera considérablement.

Vous pourrez assimiler plus de matériel et le faire plus rapidement; vos opportunités vous motiveront, ce qui ne fera qu'augmenter votre productivité. Bien sûr, nous ne parlons pas du fait que vous, après avoir étudié pendant 15 minutes, avez ensuite passé trois heures à revoir plusieurs épisodes de "Game of Thrones".

Mais travailler avec le manuel pendant deux heures, puis interrompre pour regarder une série de "Stagiaires" ou une autre comédie légère et courte - c'est exactement ça. Cette approche donne du repos au cortex préfrontal et permet de ne pas rester coincé dans les moments difficiles.

Septième conseil: Nourrissez votre cerveau, pas votre estomac

Les temps de pénurie sont depuis longtemps tombés dans l'oubli. Cela signifie qu'il n'est pas nécessaire de manger un seul thé, économisant sur l'essentiel - sur ces ressources qui vous permettent non seulement d'exister, mais aussi de travailler efficacement, en assimilant le matériau.

Nous parlons d'une bonne nutrition. Bien sûr, lorsque l'inspiration s'installe, il peut être difficile de s'arrêter même pour se préparer un sandwich ordinaire ou commander une pizza. En ce moment, nous ignorons les pulsions indignées de notre estomac.

Cependant, vous ne devriez pas faire cela, car à la fin non seulement l'estomac souffre d'une telle irresponsabilité, mais aussi votre cerveau et, par conséquent, votre productivité dans les études diminue. Ne réinventez pas la roue: la science reconnaît depuis longtemps le lien inextricable entre l'alimentation et les fonctions cognitives du cerveau.

Ce dernier n'a pas besoin de moins de nourriture (voire plus!) De l'estomac. Et ici, vous ne devriez pas essayer de le tromper avec des sandwichs à la saucisse et au fromage ordinaires, des hamburgers du restaurant le plus proche ou des barres de chocolat.

Pendant la période d'étude active, lorsque notre cerveau fonctionne, comme on dit, à la limite, il a besoin d'une alimentation spéciale! C'est pourquoi les fruits, les légumes et les noix doivent être présents dans votre alimentation - du moins!

Astuce huit: ne vous laissez pas sécher!

Ce fameux slogan du début des années 2000 exprime parfaitement l'idée de la huitième astuce, qui vous permettra d'apprendre plus efficacement. Manger le bon régime est bon, mais pas suffisant pour que votre cerveau fonctionne au maximum.

Si vous ne buvez pas suffisamment d'eau, la capacité de votre cerveau sera considérablement réduite. Une eau adéquate n'est pas la proverbiale huit verres par jour qui vous trompe à chaque coin de rue.

En fait, il est impératif que vous ayez toujours une bouteille d'eau potable propre avec vous. Gardez-le lumineux et accrocheur - c'est l'un des éléments de votre bureau qui devrait être distrait de temps en temps.

N'attendez pas d'avoir très soif. Dès que vos lèvres se dessèchent un peu, prenez une gorgée d'eau; si vous êtes allé aux toilettes et que vous avez remarqué la couleur foncée de votre urine, buvez de l'eau. De plus, ce sont deux signes tardifs de déshydratation!

Essayez également d'éviter la tentation de consommer constamment du café ou des boissons contenant de la caféine. Tous les ingénieurs en puissance sont également une option flexible! Des niveaux élevés de sucre et de caféine augmentent la pression artérielle, ce qui réduit finalement votre productivité (sans parler des risques pour la santé!).

Astuce 9: utilisez des techniques de mémorisation efficaces

La monotonie et la nécessité d'une étude constante sont ce qui peut nier l'efficacité de tout processus éducatif. Mais ces règles d'assimilation de la matière, que beaucoup considèrent comme les seules vraies, sont-elles vraiment si inébranlables?

En fait, tout est loin d'être si triste et désespéré. Le moyen le plus simple, mais en même temps le plus efficace, n'est pas seulement de lire le matériel pour vous-même, mais d'en transférer au moins une partie sur papier, en utilisant parfois des images associatives.

Par exemple, vous pouvez lier certains postulats et formules à certains symboles ou mots. Dans le même temps, le développement de la mémoire mnémotechnique se produit, les mnémoniques sont en cours de polissage, ce qui permet de mémoriser facilement beaucoup plus de matière en un temps plus court.

Bien sûr, cette approche vous prendra plus de temps, mais votre objectif n'est pas de raccourcir le temps de formation, mais de l'utiliser de manière plus productive. Une de ces astuces consiste à écrire des feuilles de triche. Pas besoin de copier, pas besoin d'imprimer - vous devez réécrire le matériel de votre propre main. Ensuite, il y aura un sens.

Un autre secret utile est de répéter le matériel que vous mémorisez dans vos propres mots. Les crampes peuvent vous donner une chance de réussir un examen ou un crédit. Cependant, la mémorisation irréfléchie sera peu utile, car cette connaissance disparaît rapidement.

Conseil dix: donnez-vous le bon paramètre

On a beaucoup parlé des avantages de la pensée positive dans toute entreprise. Et le processus d'apprentissage est l'une de ces activités qui vous oblige à être dans le bon état d'esprit. Vous devez simplement vous convaincre que vous êtes mentalement prêt à maîtriser le matériau de toute complexité.

Lorsqu'il est nécessaire de s'asseoir devant un manuel pour maîtriser un autre chapitre difficile, vous ne devez pas agir comme si le Calvaire vous attendait! Bien sûr, il peut parfois être très difficile de donner à votre cerveau le bon état d'esprit.

Si vous vous sentez fatigué, les chances sont minces que vous puissiez absorber le matériau par la force. Cependant, il vaut la peine d'apprendre à gérer votre humeur et votre état d'esprit. Supprimez les mauvaises pensées et les humeurs défaitistes. Dites-vous: "J'apprendrai ce matériel et je réussirai certainement l'examen!"

Laissez-vous inspirer par vos propres victoires et ne vous attardez pas sur vos défaites, car ces dernières sont un problème temporaire. Vous êtes tout à fait capable de surmonter toutes les difficultés, et plus encore de maîtriser certains matériaux là-bas!

Vous ne devez pas non plus vous comparer à d’autres étudiants qui réussissent mieux, en vous accordant à l’idée que «vous ne pouvez jamais faire cela». Jetez les émotions, suivez toutes les règles ci-dessus, et le moment où vous réussirez ne sera pas long à venir!