D'un seul coup j'ai battu tout le monde

Le soldat Dmitry Ovcharenko a combattu dès les premiers jours de la Grande Guerre patriotique. Mais en raison de sa blessure, il a été transféré de l'unité de combat, où il était mitrailleur, à cheval vers un dépôt de munitions.

Le 13 juillet 1941, lors de batailles dans le secteur de la ville de Balti, tout en livrant des munitions à sa compagnie près de la ville des renards arctiques de la compagnie de mitrailleuses du 389th Infantry Regiment de la 176th Infantry Division of the 9th Armée du front sud, le soldat de l'Armée rouge DROvcharenko était entouré d'un détachement de soldats et d'officiers ennemis de 50 personnes. Dans le même temps, l'ennemi a réussi à s'emparer de son fusil. Cependant, D.R.Ovcharenko n'a pas été surpris et a arraché une hache de la charrette, a coupé la tête de l'officier qui l'interrogeait, a lancé 3 grenades sur le soldat ennemi, détruisant 21 soldats. Les autres ont fui dans la panique. Puis il a rattrapé le deuxième officier et lui a également coupé la tête. Le troisième officier a réussi à s'échapper. Après cela, il a rassemblé des documents et des cartes des morts et est arrivé à l'entreprise avec la cargaison.

La nomination de Dmitry Ovcharenko au titre de héros de l'Union soviétique, signée par le commandant du front sud, le lieutenant général D.I. Ryabyshev et membre du conseil militaire L.R. Korniyets.

Par le décret du Présidium du Soviet suprême de l'URSS du 9 novembre 1941 "pour l'accomplissement exemplaire des missions de combat du commandement sur le front de la lutte contre les envahisseurs nazis et le courage et l'héroïsme manifestés en même temps" le soldat de l'Armée rouge Ovcharenko Dmitri Romanovich a reçu le titre de héros de l'Union soviétique avec l'attribution de l'Ordre de Lénine et la médaille «Étoile d'or».

Dmitry a été réintégré comme mitrailleur et a continué à remplir son devoir militaire. Dans les batailles pour la libération de la Hongrie dans le secteur de la station de Sheregeyesh, le mitrailleur de la 3e brigade de chars, le soldat D.R.Ovcharenko, a été grièvement blessé et est mort à l'hôpital des suites de ses blessures le 28 janvier 1945.