Faits intéressants sur le miel

Pour récolter 100 grammes de miel, une abeille doit parcourir ni plus ni moins de quarante-six mille kilomètres, à titre de comparaison, c'est la longueur de l'équateur. Il est intéressant de noter que pendant le vol pour le miel, ou plutôt le voyage de retour, le nectar sert en quelque sorte de carburant à l'abeille. Ainsi, en volant vers les fleurs sur de longues distances, une abeille peut rapporter jusqu'à 30% du nectar - tout le reste sera consacré aux besoins actuels.

Fait intéressant, les guêpes savent aussi faire du miel. Les Indiens d'Amérique du Sud récoltent depuis longtemps du miel de guêpe et gardent même les guêpes à miel dans un état semi-domestiqué. Au Mexique, le miel de la guêpe polybia occidentalis est consommé.

Le mot «miel» est d'origine juive. Littéralement, il peut être traduit par «enchantement» ou «doté de magie».

Le miel contient beaucoup de fructose, ce qui aide parfaitement à éliminer l'alcool du corps. Si le matin après une grande fête vous vous réveillez avec un mal de tête, buvez plus de thé au miel - c'est une excellente arme dans la lutte contre la gueule de bois!

La chaleur réduit les qualités bénéfiques du miel, il ne vaut donc pas la peine de le chauffer. Les températures supérieures à 50 degrés éliminent complètement toutes ces propriétés du miel.

Le terme «lune de miel» nous est venu d'anciens rituels, dans lesquels le miel était également directement impliqué, dont les propriétés bénéfiques étaient placées du même côté que la volzhba. Ensuite, il a été décidé que le premier mois, les jeunes mariés devaient manger du miel et boire des boissons au miel.

Le miel enivrant, populaire dans l'Antiquité chez les Slaves, était obtenu par fermentation à partir de miel naturel non stérilisé dans des fûts de chêne enfouis dans le sol. De plus, l'hydromel, le sbiten et même le kvas étaient fabriqués à partir de miel.

En 1985, les douaniers péruviens ont saisi une importante cargaison de miel en provenance de l'Équateur à la frontière. Il s'est avéré que la friandise contenait de la cocaïne. Plus tard, il s'est avéré que le médicament n'était pas mélangé mécaniquement. Pour obtenir du miel mortel, les abeilles ont été relâchées directement dans les plantations de coca.

Savez-vous que les abeilles mellifères ont été amenées en Sibérie il y a environ 200 ans. Mais aujourd'hui, la Sibérie est le principal fournisseur de cette friandise à la Russie.

Le miel "elfique" de Turquie coûte 5000 € (ou 6800 $) le kilogramme - c'est le miel le plus cher au monde. Il est exploité dans une grotte de la vallée de Sarikair près de la ville d'Artvin à une profondeur de 1 800 mètres.

Le miel, en passant, est un excellent conservateur, bien que coûteux, qui était connu dans l'Antiquité. Comme vous le savez, le corps d'Alexandre le Grand, décédé pendant la campagne, a été immergé dans du miel lors du transport vers la capitale de la Macédoine pour être enterré afin d'éviter la décomposition pendant le long voyage.

Fait intéressant, contrairement à de nombreux aliments, le miel ne moisit jamais. Bien que la composition du miel contienne des protéines et des glucides, des vitamines, des minéraux et d'autres substances nécessaires à la vie et au développement de toute cellule vivante, des moisissures, spécialement infectées par le miel, y sont mortes.

L'extraction du miel est un ancien métier slave. Cela s'appelait l'apiculture, et les gens qui s'y livraient étaient des apiculteurs. Ensuite, ils ne savaient pas comment domestiquer les abeilles, les apiculteurs ont donc dû grimper dans les creux des abeilles.

Le miel est souvent contrefait et dilué. Ce qui n'y est pas ajouté: sucre et sirop d'amidon et sucre d'amidon, farine, gypse, argile, craie et même colle. Il existe un moyen à l'ancienne de tester rapidement le miel pour les impuretés. Prenez une allumette et trempez-la dans du miel, puis allumez-la. Si le miel est naturel, l'allumette brûlera, sinon, le miel fondra sur l'allumette.