Faits intéressants sur les îles Féroé

Actuellement, les îles Féroé font partie du Danemark, mais depuis 1948, les îles ont le droit de décider de manière indépendante de presque toutes les questions de politique intérieure. La compétence de Copenhague restait des questions de défense, de police, de change et de politique étrangère.

Jusqu'au XIVe siècle, ces îles appartenaient à la Norvège, puis elles étaient détenues conjointement par la Norvège et le Danemark, et depuis 1814 elles sont complètement passées entre les mains des Danois.

Il y a une légende selon laquelle le roi norvégien a simplement perdu les Féroé au poker au profit du monarque danois. Il est possible que ce ne soient que des rumeurs, mais jusqu'à présent, il n'y a pas de casinos ni d'autres établissements de jeux d'argent dans les îles Féroé.

Traduit en russe, "Féroé" signifie - "mouton". Ce n'est pas étonnant, l'élevage ovin a depuis longtemps apporté un bon revenu aux riverains, un bélier est même représenté sur les armoiries des îles Féroé. Actuellement, le nombre de moutons est de 80 000. Et il y a moins de 50 000 personnes qui vivent ici.

Malgré la petite population, les îles Féroé ont une université avec environ 150 étudiants et même sa propre académie des sciences. L'université a été ouverte en 1965, elle comprend maintenant trois facultés: la langue et la littérature des îles Féroé, la science et la technologie, et l'histoire et les sciences sociales.

Selon le recensement, une cinquantaine de Russes vivent sur les îles. Cela représente environ un millième de la population totale des îles Féroé.

La capitale et la plus grande colonie des îles Féroé est la ville de Torshavn, qui compte un peu plus de 12 000 habitants. Le bâtiment de l'église luthérienne locale est le plus haut des îles - 40 mètres 90 centimètres.

Dans le village de Kirkube, il y a une maison construite il y a 900 ans avec du bois qui s'est échoué après le naufrage de l'un des navires. Pendant tout ce temps, la maison appartient à la même famille, maintenant la dix-huitième génération vit ici.

Il n'y a que quelques magasins gouvernementaux sur les îles où vous pouvez acheter des boissons alcoolisées. De plus, leurs prix sont élevés. Un quart de la population des îles Féroé admet n'avoir même jamais essayé l'alcool.

Aujourd'hui, aux îles Féroé, il n'y a qu'une seule brasserie, Föroya Bjór, fondée en 1888. Pendant longtemps, son concurrent était Restorffs Bryggjarí, mais en 1997, il a fait faillite.

Depuis des siècles, le massacre des baleines fait partie de la culture nationale, malgré les protestations de la Marine Fauna Conservation Society. Dans le même temps, l'exportation de viande de baleine est interdite par la loi. Par conséquent, la majeure partie est distribuée gratuitement aux résidents locaux.

Sur les 18 grandes îles qui composent l'archipel des îles Féroé, une seule est inhabitée - Litla Dimun. Une excursion y est organisée chaque année au solstice d'été. Le coût du voyage est de 1 500 DKK par personne. Dans le même temps, le sommet de l'île est situé à une altitude de 400 mètres au-dessus du niveau de la mer; les touristes doivent être en bonne condition physique.

Le lauréat du prix Nobel Niels Robert Finsen est originaire des îles Féroé. Il est né en 1860 à Torshavn. Diplômé de la Faculté de médecine de l'Université de Copenhague. Le prix lui a été décerné en 1903 pour ses services dans le traitement du lupus tuberculeux par rayonnement lumineux.