Comment le rasoir Gillette est né

L'inventeur américain King Gillette a breveté un rasoir avec des lames qui pouvaient être facilement changées en novembre 1904. À cette époque, Gillette avait presque 50 ans et il a pensé à la possibilité de créer un tel rasoir pendant 10 ans.

Tout a commencé avec le fait que le rasoir de Gillette était terne. Pour le mettre en ordre, il était nécessaire de le porter au moulin, de dépenser du temps et de l'argent. À ce stade, King a pensé que ce serait bien d'avoir un rasoir avec des lames remplaçables.

Il a rapidement compris à quoi devrait ressembler ce rasoir. La lame est fixée à la poignée en T avec des pinces. En quelques secondes, l'ancienne lame peut être facilement remplacée par une nouvelle. Mais le problème principal était différent - où trouver de l'acier qui serait solide et mince? Et, surtout, pas cher, de sorte que le coût d'un tel rasoir ne dépasse pas les frais pour les services d'un moulin.

L'ingénieur William Nickerson a pu préparer l'acier nécessaire et King Gillette n'a eu qu'à trouver des investisseurs prêts à investir dans un projet prometteur, quoique risqué. Il a résolu ce problème. Certes, les acheteurs n'ont pas immédiatement apprécié une invention aussi utile: la première année, seules quelques dizaines de machines-outils et de lames remplaçables ont été vendues.

Mais même ici, Gillette a trouvé une issue - il a commencé à vendre des machines à un prix bien inférieur au montant dépensé pour les fabriquer. Cependant, après un certain temps, les clients ont dû acheter de nouvelles lames, sinon la machine était tout simplement inutile. C'est sur les lames que le roi entreprenant Gillette a fait de l'argent.

Bientôt Gillette s'est fait connaître dans toute l'Amérique, ses produits étaient en demande, apportant à l'inventeur un bon revenu. Il connaissait les hauts fonctionnaires du pays et a même suggéré en plaisantant que Theodore Roosevelt, qui avait mis fin à son mandat présidentiel, devienne le chef d'une de ses succursales en Arizona. Certes, Roosevelt n'était pas perdu et a déclaré qu'il ne faisait pas confiance à l'homme qui fabriquait des rasoirs, mais qu'il porte lui-même une moustache.

La Première Guerre mondiale rapporta au roi Gillette des millions de dollars; rien qu'en 1917, 36 millions de lames furent achetées par l'armée américaine. Et pendant les années de guerre, les soldats se sont habitués à utiliser des rasoirs, les achetant en temps de paix.

À la fin de sa vie, Gillette, décédée en 1932, déclara fièrement que son invention était utilisée du nord de la Norvège jusqu'au désert du Sahara.

Beaucoup pensent que les rasoirs Gillette ne sont apparus dans notre pays que pendant la perestroïka. C'est une illusion, l'une des usines de l'entreprise a été ouverte dans la Russie tsariste.