Quand les timbres-poste sont-ils apparus?

Le tout premier timbre-poste est apparu il y a 175 ans - le 6 mai 1840 en Angleterre. De plus, on parle du timbre qui a été collé sur l'enveloppe. Auparavant, dans divers pays du monde, ils utilisaient des timbres fiscaux, qui étaient utilisés comme confirmation du paiement des impôts et des droits.

Rowland Hill, un professeur d'astronomie d'anglais, a suggéré d'utiliser des timbres comme affranchissement. Sur ses conseils, les bureaux de poste ont commencé à utiliser «un morceau de papier assez grand pour servir de marque et recouvert d'adhésif au dos».

Cette idée est venue à Hill en Écosse, où il a été témoin d'un incident intéressant. Un jour, un facteur est entré dans l'auberge où se trouvait Hill à ce moment-là avec une lettre pour la femme de chambre. La fille était clairement ravie, mais a refusé de recevoir de la correspondance. À ce moment-là, selon les règles de la poste, le destinataire devait payer la lettre.

Hill a payé au facteur trois shillings et demi, ce qui représentait le coût de livraison à l'époque, mais la fille a dit qu'elle n'avait pas besoin de la lettre, car il n'y avait rien dans l'enveloppe. En fait, lui et son frère, qui vit à Londres, ont depuis longtemps une correspondance aussi étrange. Son frère lui a envoyé une enveloppe vide, ce qui voulait dire qu'il allait bien. La sœur a refusé d'accepter la lettre et elle est retournée à l'expéditeur. Ayant reçu sa lettre, le frère a compris que tout allait bien avec sa sœur.

Plus tard, Hill a découvert que c'était loin d'être un cas isolé. Cette correspondance «silencieuse» a été utilisée par de nombreuses personnes en Grande-Bretagne. La poste a subi des pertes considérables.

C'est alors que Rowland Hill a eu l'idée d'utiliser des timbres-poste. Il est intéressant de noter que le bureau de poste anglais a généreusement remercié Hill: quelques années plus tard, il a été nommé ministre des Postes, puis a reçu la chevalerie. A Londres, un monument lui est érigé et le maître de poste est enterré dans l'abbaye de Westminster.

Penny noir

Les premiers timbres-poste, surnommés «penny noir», représentaient le profil de la reine Victoria, et étaient également étiquetés «affranchissement» et «un sou». L'Anglais J.E. Gray est considéré comme le premier collectionneur de timbres-poste au monde. Immédiatement après la sortie du «penny noir», il a acquis des timbres non pas pour l'envoi postal, mais pour la collection.

Peu à peu, l'invention de Hill s'est répandue dans le monde entier. En 1843, les timbres-poste commencent à être utilisés à Zurich, Genève et au Brésil. En décembre 1857, les premiers timbres-poste sont émis en Russie. Ils ont commencé à être utilisés le 1er janvier 1858.